Paroles de la chanson VBONTMB par Sadek

Chanson manquante pour "Sadek" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "VBONTMB"

Paroles de la chanson VBONTMB par Sadek

Est-ce que la misère est moins pénible au soleil ?
Bien sûr si t'habites à Seychelles
Moins sûr si tu passes l'été à Fresnes
J't'assure que c'n'est pas toujours les mêmes
Je n'sais qu'accélérer, je ne fais que justifier ma fin
Enchainer les méfaits, j'sais surtout que je ne sais rien
Je sais pas c'que je fais, où je vais
Mes souhaits se mangent le fouet ou des "mouais", ça va pas aller loin
Mais bon faut faire mieux, saouler ses voisins
Vouloir s'évader, voir le Nevada
Une vision que j'partage pas au putes
Qui pensent moins à rapper qu'à être stratégique
Au fait, il est p't-être le temps que j'te dise un truc
Là dans la Volvic, c'est pas d'la Volvic
J'trinque qu'avec les turques, qu'avec les bosniaques
On mange le hérisson avec Robotnik
Violence acoustique ça tombe à coup sûr
Pour coups et blessures, ils sont sur tes côtes, y'a plus de côte d'Azur
Gros y'a pas de gars sûrs, achète un taser
Petit frère t'es pas passé, bah tu paies pas l'passeur
Mon équipe c'est du sale tah les Dothraki
Mecs qui se pointent bien rasés pour un bon plan gant
Eh au fait, tu pensais la faire à qui? Pas à nous mon grand, hein
Tu m'dis que tes amis changent, il faut que tu relativises
Y'en a qui dans leur photo de classe ont retrouvé des Djihadistes
La vie, c'est juste un test
C'est normal de se plaindre du rhume quand on connait pas la peste
J'ai mangé comme Mickey, comme dans les dernières scènes de Snatch
C'est pas deux-trois faits de jeux, qui vont nous niquer le match
Et j'en ai rien à foutre de ces fuckin' geeks
Qui ont la bouche pleine de scoops, les narines pleines de foutre
J'remonte dans ma soucoupe, j'emmène toute l'équipe
On s'régale, c'est l'éclate, on sera jamais quitte
Parce que, quand on aime, on ne compte pas
Et on reste soudés même si on ne monte pas
Julie et Samantha veulent draguer la Honda
Manger dans la même salle à manger que les Salamanca
Ici, ça sent l'vinaigre et j'rappe la haine en 4K
J'rentre dans l'ennemi direct, j'ai pas l'temps de faire un hakka
Si tu joues perso y'aura pas de ligue 1, j'sais comment les mettre et j'en ai mis pleins
Pour mettre des triplés, faut une vision de jeu, c'est pour ça qu'en ligue 2, y a que des bigleux
Si tu joues perso y'aura pas de ligue 1, j'sais comment les mettre, j'en ai pas mis peu
Pour mettre des triplés, faut une vision de jeu, c'est pour ça qu'en ligue 2, y a que bigleux
Et j'ai connu des blases, gamos, palaces
Même quand j'avais pas l'âge de boire un verre au Dallas
J'étais avec les plus grands, pas parce que j'étais til-gen
Disons simplement, que moi, j'pouvais khalass
Avec Pietro et Silax, Brackson et Max la menace
On joue pas à la belote fils de, desserres les menottes
Ma vie un bazar, une Belvédère en mascotte
On a connu Eden Hazard bien avant la rue d'Aerschot
Triste époque, ça s'entretue pour un as de pique
Dans les manches d'un soi-disant pote
Mais c'est comme ça chez les animaux
Les marginaux niquent le casino, s'achètent des pavillons
Oui, l'monde est merveilleux
Quand on s'dit qu'bien, c'est bien mieux que mieux
Et à part ça, je n'sais rien de plus, si c'n'est qu'les juges ne sont jamais justes
Allez fuck les ???, pleins pour les vacances
Oui on dépose et je sais qui ça dérange
J'parle de ces ens-g qui se comportent comme des anges
Mais qui au fond d'leur coeurs, ne souhaitent pas qu'on se mélange
Qu'offrent des cocktails pour t'voir fonc'-dé
Te complimentent pour te faire parler
Hein ?! Les mêmes qui t'font la bise
T'entrainent dans la cess, t'font les poches quand tu nehess
Et t'aurais du les voir venir
On avait quand même vécu pire
Ouais quand on était gosse
Et que personne n'avait balance, on était que des bêtes féroces
Regarde, là on est riches et moches
Et le shérif nous fait les poches
Par contre, un jour j'vais fuir la France
Mais j'irai jamais faire la manche
Parce que la richesse se savoure mieux au soleil
Et qu'le sommeil est plus précieux que d'vi-ser Thomas ou Solène
Gardez tous vos théorèmes, vos théories
Puis continuez d'voter, bande de geons-pi
Continuez d'vous branler, d'vous agiter
Moi j'continu d'bosser pour détendre mes amis
Et j'suis déjà venu en Ferrari dans ma cité
Mais j'veux ramener toute ma cité dans Ferrari
Bah ouais khamo, faites moi une place au rami
J'suis à une escroquerie d'me refaire la coupe à Fellaini
Et j'me demande si au fond, les vrais ???
Et rien que d'y réfléchir, c'est déjà vicieux
Respect aux grands qui passent rarement par le barrio
Ils jouent au Monopoly avec des vrais billets
Quoiqu'il arrive, j'irai au bout de mes visions
J'rate, j'recommence j'finis la mission
T'as pas compris ? ???on est des guerriers
Évidement qu'on préfère nous quand c'est périlleux
J'coupe la vodka et j'passe au Perrier
Une douche, un sdah, j'redémarre, bien sûr qu'le coeur y est
Ne serait-ce que pour tous les potos que l'on a inhumé
Ne pas s'taper, aller au bout, moi j'trouve ça inhumain
Alors j'y mets mon coeur mais je garde mon âme
Oh mon gros, tu rappes pas bien, t'imites juste Eminem
Et poto, reste, y a les SS et c'est bordel
Ca sent le mitard, la hiérarchie est hors d'elle
Préservons-nous les frères, ces chiens nous ensorcellent
Un milliard de milliards ne rend pas immortel
Et j'les ??? ces grosses folles
J'veux pas qu'on m'???, ouais j'déteste qu'on m'colle
Et paraitrait-il qu'j'suis plus l'même
Dans la bouche de ceux qui m'voient depuis deux semaines
???, concentrés qu'on s'envole
Lâche les réseaux sociaux, la télé, la console
Soit attentif mon pote, dehors c'est blindé d'gendarmes
Un p'tit banlieusard qui veut séduire la grande Dame
L'emmener en haut d'la montagne
Petit j'voulais qu'on m'aime
Puis j'ai très vite compris qu'c'est pas pour nous les belles filles
Pour nous y a que les problèmes
Mes potes se sont fait Franprix, depuis ??? 82
Bah ouais c'est l'93
Et c'est le début d'l'histoire, on dit merci à l'ennui
Les grands ils savent pas doser
Même ta racli a l'OD, ça fait gol-ri les condés
Les petits caillassent les pompiers
Ca fait flipper les iens-cli et le gérant est stressé
Parce que le temps c'est d'l'argent
Une fois les télés franchies, les PGP vont s'brancher
Ouais, j'ai vu la rue vous sécher
Bah ouais c'est logique, faut pas compter sur ses potes
Faut que compter sur sa bite, bander sans film érotique
Et j'm'en fous qu'ma vie soit moche, j'prie pour qu'Allah me guide
Évidemment que quand je jute, ça fait mouiller ses
Ok, nous on veut l'or du Mordor, on écoute attentivement celui qui murmure
Les gars, faites les compter tant que c'est pas clair
Envoyer pas la compte, on garde la matière
La vie est amère, c'est la ruée vers l'or
Ca sert à rien d'en parler, fréro faut l'faire
Comme moi, t'as deux bras, deux jambes et un veau-cer
Nan ? Nan ?
Comme moi, t'as deux bras, deux jambes et un veau-cer
Ca sert à rien d'en parler, fréro faut l'faire
La vie est amère, c'est la ruée vers l'or
Maintenant tu peux charbonner ou niquer ta mère

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Sadek