Paroles de la chanson Rappelle-leur par Nor

Chanson manquante pour "Nor" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Rappelle-leur"

Paroles de la chanson Rappelle-leur par Nor

On voit les choses en gros, exploite c’que nous maîtrisons
Derrière ces quelques mots se cacheront vos opinions
J’voulais porter la couronne quitte à bouffer la fève
Mais l’horloge tourne comme sur la poitrine de Flavor Flav
Me demande plus d’être patient dans la descente
On vieillit comme tous ces magazines dans les salles d’attente
Quand je laisse place aux remords, c’est dead
J’entendais déjà la voix de mes gosses à l’arrière de la Mercedes
Je ne supporte plus la moyenne, j’veux m’gaver

Quitte à blanchir mon oseille dans une machine à laver
En attendant, j’fais la fête, j’me branle, j’patine
C’est dur de ne pas perdre tête dans le pays de la guillotine

Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir

Yovo, tu te préoccupes plus de ton tissage que du CV

C’est la guerre des images à la télé
Dans la détresse faut tendre l’oreille, écoute c’que la vie te chuchote
Quand j’suis en manque de tendresse, j’passe me prendre des capotes
Parfois, j’parle avec mon cœur, parfois j’l’entends plus battre
Quand t’as perdu un frère, une sœur, comment tomber plus bas ?
Faut paraître busy pour rester dans c’game
Alors on s’dit qu’on a des choses à faire même quand on s’emmerde
Sous les lampadaires on brille, refait le monde après quelques taffs
Dans un coin noir, j’écris la vie, chante la rue comme Edith Piaf
À la routine, on s’habitue, on a tous les mêmes attitudes

Laisse, laisse, ces baltringues ne connaissent même pas le quart de ton vécu
On s’parle mieux entre quatre yeux, réfléchis plus entre quatre murs
Quoi qui se dise, quoi qu’il se passe, on finira entre quatre planches
Depuis qu’le ciel est violet, ton amour est étrange
J’roule en cabriolet pour qu’tu puisses voir à quoi je pense

Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir


Une mélodie, une simple odeur peut changer des sentiments
Pour une dame de cœur, on pleure, met tapis les mains pleines de ciment
On ne compte même plus les heures à survivre dans ce monde trop complexe
On sait qu’on lira pas mieux l’heure sur les aiguilles d’une Rolex
Assis sur nos cercueils, pour creuser faut s’assurer
Rares sont ceux qui savent c’qu’ils veulent donc faut les rassurer
On planifie l’avenir sans même savoir si ça va durer
Des martyrs prêts à s’immoler pendant qu’on rêve tous de briller
J’entends la détresse de chaque ville dans la minute de silence

Ressens la tristesse qui s’invite comme tous les dimanches
Pose surtout pas trop de questions, tu parais suspect
Sans talent, tu veux faire du son ? Apprends à sucer !
Le fruit pourri d’une époque peut gâter toute une récolte
Flirte avec le Glock sur le boulevard de la fraude
Pour avancer faut l’essence, on ne compte pas sur la chance
C’est nos vies que l’on dépense comme un tas de billets
Tâches de sang sur le tablier, génération oubliée
La faucheuse tourne en GP, les bandeuses tournent tout l’été

Les yeux ils veulent nous jeter, les anciens sont plus c’qu'ils étaient...

Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir
Moi j’donnerais tout pour un sourire
Yovo, rappelle leur à tous qu’on va mourir, mourir, mourir

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment