Paroles de la chanson Inutile par Maxime Le Forestier

Chanson manquante pour "Maxime Le Forestier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Inutile"

Paroles de la chanson Inutile par Maxime Le Forestier

Rien n'sert de courir, quand on court après rien
Je sais des chiens savants qui sont quand même des chiens
Lancez plus les baballes
J'ai plongé dans l' sommeil des reptiles
J'ai déjà dormi plus mal
Faut plus qu'on me change les piles
Inutile

Rien n' sert de courir, démarcher sur les mains
Propositions de jobs défuntes, oh, il a feint
J'irai plus au charbon
J'y réfléchis, ça m' donne mauvaise mine
Quand on y pense au fond
Entre pierre et fossile
Inutile

Le porte-parole d'une femme de l'intérieur estime
alors dix ans trois jours deux heures
Le bonheur
J'aime trop les rendez-vous pour les r'mettre à perpète


Trop les lapins pour les poser n'importe où

Inutile d'insister,
J'ai oublié l'air
Perdu la parole aussi
Nous sommes entrés
Dans une pauvre ère
Et la fin d' siècle n'a rien dit

Rabaissez les profils, plus rien à ma taille
Si ma cote veut baisser elle s'ra jamais de maille
J'me caramel de tout
J'me bats plus qu'avec ou pour tes cils
Réveille-moi au cas où
Il faudrait changer d' ville
Inutile


Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Les plus grands succès de Maxime Le Forestier