Paroles de la chanson Impasse des oiseaux par Maxime Le Forestier

Chanson manquante pour "Maxime Le Forestier" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Impasse des oiseaux"

Paroles de la chanson Impasse des oiseaux par Maxime Le Forestier

Elle habitait impasse des oiseaux
Et moi rue du débarcadère
Je rêvais de large et de bateaux
Elle était pas du Finistère
C’était pas grave d’être amoureux
Il y avait des oiseaux
C’était pas grave d’être amoureux

Du bout de la rue du débarcadère
On partait marcher sur les eaux
Le désire alerte peau contre peau
Les regards ne nous gênaient guère
C’était pas grave d’être amoureux
Il y avait des oiseaux
C’était pas grave d’être amoureux

Mais du bout de l'impasse
Sont partis les oiseaux
Et j'ai connu la rue sans son débarcadère
Moi qui rêvais encore de large et de bateaux


Je me suis arrêtais là où fini la terre
L'impasse est devenue la ruelle
Et du débarcadère ne s'en va plus qu'un pont
Notre amour s'est fait la belle
Sur les ailes de l'horizon
C’était pas grave d’être amoureux
Il y avait des oiseaux
C’était pas grave d’être amoureux

C’était pas grave d’être amoureux
Il y avait des oiseaux
C’était pas grave d’être amoureux



Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Les plus grands succès de Maxime Le Forestier