Paroles de la chanson Faut c'qui faut par FouKi

Chanson manquante pour "FouKi" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Faut c'qui faut"

Paroles de la chanson Faut c'qui faut par FouKi

Faut c’qui faut
Mhhmhh, Mhhmhh
J’mets toutes les fuckboys qui parlaient, dans mon dos
Mhhmhh, Mhhmhh
Maintenant on m’paye comme du monde pour rocker des shows
Mhhmhh, Mhhmhh
Mais j’ai su faire mon chemin, j’ai pas regardé les autres
Mhhmhh, Mhhmhh
Ouuuuuh, I love my shit, j’pas prêt de let it go

(Isha)


Cracheur de feu est métier
Menottes serrées arcade pêtée
Je l’appelle la nuit je me sens si seul
Elle me pick up dans un pick-up
Une relation qui prend la moisissure
Elle croit que je mens elle croit je la manipule
Y'a pas longtemps que je suis sorti du hood
Je sais très bien que je vais y retourner
Mais avant ça je me suis promis
De toucher tout ce que je veux toucher
De goûter à tout ce que je veux goûter
Côtoyer l’opulence de tout près
Nous on taff même quand c’est dimanche
Tu comprends pas renoi
J’t’ai dis
Notre équipement c’est leur déguisement
On sait qu’ils mentent de toute évidence


Faut c’qui faut
Mhhmhh, Mhhmhh
J’mets toutes les fuckboys qui parlaient, dans mon dos
Mhhmhh, Mhhmhh
Maintenant on m’paye comme du monde pour rocker des shows
Mhhmhh, Mhhmhh
Mais j’ai su faire mon chemin, j’ai pas regardé les autres
Mhhmhh, Mhhmhh
Ouuuuuh, I love my shit, j’pas prêt de let it go

(Lord Esperanza)

Je ne veux pas d’une condition misérable
Réussir ou mourir

Comme seule conviction viscérale

Le bruit de la foule est assourdissant
Mais ne m’empêche pas d’écrire depuis le cœur du sample, yeah
Moi j’ai peur du sens de la vie mais je suis perdu sans

J’ai camouflé mes peines sur un écran vert
« Paramour » en noir sur mon étendard
La vie rêve de te voir être rangé
Mais ses limites me sont étrangères
Souvenirs calcinés dans le cendar
Noyer ma réussite dans du vingt ans d’âge
Finir ma vie dans villa vers Tanger
Et quitter le monde après vie légendaire

Dis-moi qui m’arrêtera

Trouve la fin de l’horizon dans ma rétine

Rap français jambe écartées
J’arrive inattendu comme un tapis rouge dans les quartiers

Les voix dans ma tête ont des voix dans leur tête
Je suis de ceux qui se dévoilent dans leur texte
Le monde est-il à portée pour avenir avorté dans un bout de latex ?

J’ai vite compris que la vie me donnerait ce que je veux si je la braque cagoulé
J’aurai ce que je voulais

Moi je t’aime pas comme Jean-Marie, yeah
J’arrive en prince, je suis dans Paris, yeah

Armé de patience, de patience, de patience
Canon scié sur mon barillet

Tout ce que je touche devient de l’or
Mon nom gravé dans l’au-delà, ouais
Dis pas que l’argent est indolore
Ça pue la sueur dans mes dollars, ouais
J’ai vu le jour un soir où tombe le tonnerre
On me reproche d’avoir un cœur un peu trop large
Ma raison tolère les raisins de ma colère
Tous solitaires pour le dernier décollage

Faut c’qui faut
Mhhmhh, Mhhmhh
J’mets toutes les fuckboys qui parlaient, dans mon dos
Mhhmhh, Mhhmhh

Maintenant on m’paye comme du monde pour rocker des shows
Mhhmhh, Mhhmhh
Mais j’ai su faire mon chemin, j’ai pas regardé les autres
Mhhmhh, Mhhmhh
Ouuuuuh, I love my shit, j’pas prêt de let it go

(FouKi)

Impossible je let it go man
Yeah peu importe les contraintes
Je travaille fort pour ce shit là
Quand on crée on fait des chefs-d’œuvre
Tu sleep sur mon rap t’as des acariens
C’est du rap québécois, pas canadiens
La musique et moi c’est comme homme et chien

On est des poètes, pas des comédiens

Donnez-moi une minute
Que j’me téléporte sur Venus
Que j’aille chill avec mes ovnis
Quand on fume ont devient des zombies
On nous respecte jusqu’à l’autre bout du globe
Maintenant on sait c’est quoi le gout du kub
Mais ça change rien à notre amour de vivre
Heureux même quand j’suis à court de rimes

Tu pop des pills, qu’est-ce que tu fous dog
On smoke le weed like Snoop Dogg
Comme Eman sip le Courvoisier
Prends une gorgée pour la courtoisie
Maintenant on joue dans la cours des grands
Impossible qu’on soit à court de cran

Des fois en retard, toujours dans les temps
I make the better of me tout le temps

Oh oui, Holla
Imma get, get, get high
Et me voilà
On nous voit dans l’straat tu dis what’s up
Mais quand j’fais d’la musique c’est pas pour ça
Wow là, prends une minute pour lire mon verse parce que si t’as pas compris ça vaut la peine
Ah pis peu importe tant qu’tu bouges
Temps qu’tu feel
Hey Zay, you gotta dance

Faut c’qui faut
Mhhmhh, Mhhmhh
J’mets toutes les fuckboys qui parlaient, dans mon dos

Mhhmhh, Mhhmhh
Maintenant on m’paye comme du monde pour rocker des shows
Mhhmhh, Mhhmhh
Mais j’ai su faire mon chemin, j’ai pas regardé les autres
Mhhmhh, Mhhmhh
Ouuuuuh, I love my shit, j’pas prêt de let it go

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de FouKi