Paroles de la chanson Le Défibrillateur par Les Fatals Picards

Chanson manquante pour "Les Fatals Picards" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Le Défibrillateur"

Paroles de la chanson Le Défibrillateur par Les Fatals Picards

Pour une fois que ce train allait
Décider d'arriver à l'heure
il a fallu que mon voisin décide
D'imposer l'arrêt à son coeur.
Certes, il s'était approprié
Cet accoudoir que j'aimais tant
Mais de là à le laisser crever
ça n'se fait pas quoi en même temps
Et si c'était un violeur d'enfant?
Un supporter de l'OGC Nice?
Un djihadiste, un vieil allemand?
un pilote d'avion dépressif?
J'aurais pu ne jamais savoir
J'aurais pu rester dans le noir
Mais j'ai trouvé, quel bonheur
UN DÉFIBRILLATEUR

La prise en main semble enfantine
Le mode d'emploi pas trop balèze
Moi qui suis un peu à la médecine
C'que Black M est à l'académie Française
Mais tel le guerrier un doute m'assaille
Au moment de poser les électrodes
Et si c'était le champion de France,
De modélisme ferroviaire?
L'inventeur de l'intolérance?
Le treizième clone d'Adolf Hitler?
Si j'étais resté dans le noir
J'aurais gardé mon accoudoir
Si j'n'avais cette erreur
De prendre UN DÉFIBRILLATEUR

Je vais devoir me faire une raison
Je vais devoir me faire à l'idée
Pas Johnny, bande de cochons
Ce truc à l'air de marcher

En fait c'était un mec comme moi,
Super beau gosse, gentil et musclé
Avec un QI d'623
Bref, la modestie incarnée
J'aurais pu ne jamais savoir
J'aurais pu rester dans le noir
Mais j'ai trouvé, quel bonheur
UN DÉFIBRILLATEUR

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment