Paroles de la chanson Nananere par Allain Leprest

Chanson manquante pour "Allain Leprest" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Nananere"

Paroles de la chanson Nananere par Allain Leprest

Tu montais ce jour-là, cœur à la boutonnière
La rue des Panoyaux, jusqu´au temps des cerises
Un sourire supérieur aux normales saisonnières
Coquinement caché dans ton écharpe grise

Nanana nananère

Le soleil s´échauffait pour son premier corner
Des gamins se lançaient des injures de football
Les moineaux démarraient leur assemblée plénière
Mes semelles piétinaient l´ombre de tes épaules

Nanana nananère


Dans le square, tout à coup, les arbres frissonnèrent
Saint-Paul sonna midi quand le ciel s´assombrit
Un vent froid étouffa le feu de ta crinière
Les enfants et les piafs ne firent plus un bruit

En fait, il s´agissait d´une éclipse ordinaire
Imprévue mais banale, un truc astronomique
Qui priva, tout le jour, la Terre de luminaire
Tout juste et simplement un céleste pique-nique

Nanana nananère

Salut au Fou Chantant, le Soleil et la Lune
Avaient noué nos ombres, buissonnier, buissonnière
Il passa dans le ciel un édredon de plumes
Quand, rue des Panoyaux, brilla la pouponnière


Nanana nananère

(x2)
Quand, rue des Panoyaux, brilla la pouponnière
Nanana nananère

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment