Paroles de la chanson Pareil par Sper-K

Chanson manquante pour "Sper-K" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Pareil"

Paroles de la chanson Pareil par Sper-K

Une voiture garée, des jeunes qui n'ont aucun garant, cannabis, OCB, garo, pas d'voie de garage
Tout pour faire pleurer nos parents, exprimer notre côté paro
Et pourquoi parler si c'est pour cavaler après ? J'préfère ceux qui s'taisent et qu'assument
Les plus fous se taisent et t'allument
J'ai qu'des idées sombres dans la tête, ça peut t'coucher pour pas un centime
Un penalty, c'est comme un texte : le but, c'est de toucher un point sensible
Dis c'que tu veux mais t'es pas resté vrai, une meuf ou du biff et t'es pas resté la
En montant sur les autres, on ne fait pas l'Everest
On soutient que les braves

Brisé au fond, j'sais pas comment j'souris, pas besoin d'madame pour avoir du courage
Pas besoin d'radar, j'reste à l'affût, mes pires démons sont dans mon entourage

Oui, frère, pour avoir du bien, j'ai fait du mal
Et puis j'ai fini par m'y faire
Paraît que le savoir, c'est une arme
On a vu les grands frères et on a fait pareil
Des bagarres, des affaires et on a fait pareil
Des larmes sur les joues d'nos mères car on a fait pareil
Y a plus trop d'potos quand la fête s'arrête

Imagine c'qu'on aurait fait pour un verre, quand on avait pas pour une canette
Quand notre avenir était pas net et qu'on s'les caillait tout l'hiver

Kilos, plaquettes, barrettes, chacun sa taille
Dépôt, les keufs t'arrêtent, chacun sa maille
Chacun ses proches dans la tombe, chacun ses paroles, faut qu'tu les assumes
Chacun ses couilles, chacun ses risques donc j'le répète : ça sera chacun sa thune
Faut qu'j'm'évade, faut qu'j'pense à ma vie, ouais, ça pue la mort dans l'quartier
Les mêmes questions : "À ton avis, dormirais-je mieux sur du papier ?
Dormirais-je sur mes deux oreilles ?" Parce que mes jambes valent plus que ta go
Je sais qu'la vie, c'est temporaire comme les sentiments de ta go

Oui, frère, pour avoir du bien, j'ai fait du mal
Et puis j'ai fini par m'y faire
Paraît que le savoir, c'est une arme

On a vu les grands frères et on a fait pareil
Des bagarres, des affaires et on a fait pareil
Des larmes sur les joues d'nos mères car on a fait pareil
Y a plus trop d'potos quand la fête s'arrête

Ouais, ouais, frérot, coupe l'instru

Grandi sans repère, c'est pas étonnant qu'on s'perde
Pas étonnant qu'on s'permette de foutre la merde
De fumer, de vendre du teh et d'dire à la vie de s'faire mettre
Conduire sans permis, rentrer le matin tout cerné
Le visage terni, en pensant aux potos enfermés
Deux-trois pochtars dans les couilles, deux-trois-quatre chaises dans les caves

Deux-trois affaires, deux-trois liasses donc deux-trois tasses-pé dans les pattes
On cavale, on cavale, devant le 3.8, j'ai pas de gavas que des reufs pour la vie
Tu fais l'Montana, vas-y
C'que t'apprends maintenant, pour moi, c'est des basiques
C'que t'apprends maintenant, pour moi, c'est des basiques
Si tu t'fais pousser, tu risques de t'faire raser
Si tu t'fais per-ta, tu risques de t'faire taser
Pendant l'contrôle, le pochon sous la ASICS

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment