Paroles de la chanson Réalité par SEZ

Chanson manquante pour "SEZ" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Réalité"

Paroles de la chanson Réalité par SEZ

Maman m'a dit que celui qu'avait tort
Haussait souvent le ton
Que le riche n'était pas forcément
Celui qui portait du Louis Vuitton (Houai)
Dernier couché, premier debout
J'suis le fréro parfait pour mes petites soeurettes
Jamais fauché, oseille en banque
J'suis cet Homme parfait pour toutes ces beurettes
Ne te marie pas avec lui
Si tes mains sont imprégnées de l'odeur de ma verge
Tôt ou tard il saura tout
Car c'est dans la graine du mensonge que le noyau de la vérité émerge

Coeur chaud comme le sud
Caractère froid comme le nord (Calais Delay x2)
J'suis un de ces fous pour lequel la mort serait plus sucré que salée
(Bouya)
A Six pieds sous terre
Se trouve la paix
On l'aura jamais avec ou sans guerre
Le CAC 40 a fait plus de dégâts que de millionnaires
Redescends
Te sens pas pousser des ailes, on sait tous que
Ton buzz tu le dois à celui qui connaît celui
Qui a dit à celui de sucer untel

J'suis ketur dans mon équipe jamais personne se fait dérouiller
Petit fils d'ottoman

J'ai jamais mouillé ni douillé ni couillé
J'reviens plus fort depuis le 15 juillet
Pas besoin d'être de la street
J'ai vu des gosses de riches qu'ont coucher des gros caïds
À la douceur de leurs mains
Qu'ont fait du sale comme mon poto Saït
Envie de rejoindre les cieux
Mais t'as peur de la mort ? Là on est deux
Tu dis qu'les meilleurs partent les premiers
Mais t'ignorent que les anges partent avant eux .. (Wildy)
Les mains qui traînaient là où il fallait pas
Au mauvais moment au mauvais endroit
Que le seigneur pardonne tous nos faux pas
Rappelle toi qu'en Enfer il y'a pas de quota
Plutôt être pauvre et digne
Que riche et catin comme un Qatari

T'es monté sans mérite
Alors ta descente sera amère comme celle de Balotelli
Tu parles d'oseille alors que ça gratte les bourses
Tu parles du din mais tu préfères l'anal
Tu parles sans cesse de la mama
Mais ça te fait chier quand elle demande d'aller faire les courses

Si faire la guerre est un art
La street aussi a son charme
Pute, on enferme les plus justes
Et on ose encore dire que le savoir est une arme (Bwouh)
Tu fais l'homme fort
Mais le manque d'argent te mets aux abois
J'rap ce que tu ne diras jamais

On raconte que c'est pas le talent mais le piston qui t'a fait buzzer
On dit que j'suis bête quand je me tais
Et Monsieur je sais tout quand je dis vrai
A vrai dire je n'sais plus trop où j'en suis
La vie m'a giflé, honnêtement j'étais pas prêt
Je ferais le tour du monde
Pour prouver qu'on est pas les plus à plaindre
C'est pas une tess, ou la flicaille
Mais le Cartel Du Pont que tu dois craindre
On a fait taire de ces grosses têtes
Et crois moi j'ai jamais ouvert ma gueule
Pas besoin de se tatouer le pec
Pour se souvenir y'a le cerveau ma gueule
Remballe tes histoires de zonz
Toi comme moi on sait bien qu'en France c'est le club Med

Un “thug” entre guillemets au RSA ouais t'as raison
Ils sont dans le paraître
Fuck la fiction, je préfère rapper la réalité

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)