Paroles de la chanson Fond De Cale par Pigalle

Chanson manquante pour "Pigalle" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Fond De Cale"

Paroles de la chanson Fond De Cale par Pigalle

J'étais persuadé que tout avait basculé
Que le monde tout entier était bien effondré
Quand j'ai vu au petit matin
Que c'était ouvert chez le pharmacien
Qua la concierge me souriait, j'ai cru un instant que je rêvais

Pourtant cette nuit, tu étais bien partie
Pas de trace de toi, de ton coté du lit
J'avais les yeux gonflés, tellement j'avais chialé
Les doigts tordus, mordus, tortillonnés
Alors pourquoi, tout était normal
Que dans la rue tout était banal
Que j'étais seul à être à fond de cale


J'étais tout humide, barboteur sordide
Transpirant, craquelant de la tête au bide
Malgré les deux mains collées aux oreilles
J'entendais partout le bruit habituel
Des bus et des mobylettes qui pétaradaient
Moteur en goguette

Hé oui, cette nuit, tu étais bien partie
Pas de trace de toi, de ton coté du lit
Rien à toucher, à sentir, à lécher, à frôler
Ma tête ricochait du mur à l'évier
Alors pourquoi, tout était normal
Que dans la rue tout était banal
Que j'étais seul à être à fond de cale

Tous les mots que j'avais dits, les caresses, les soucis

L'envie d'un petit dans les environs d'un an et demi
Allez hop, tout ça direct à la poubelle
Sans précision, sans messager d'elle
Ecroulement sans queue ni tête
D'une situation bien sûr si parfaite

Hé oui, cette nuit, tu étais bien partie
Pas de trace de toi, de ton coté du lit
J'avais les yeux gonflés, tellement j'avais chialé
Les doigts tordus, mordus, tortillonnés
Alors pourquoi, tout était normal
Que dans la rue tout était banal
Que j'étais seul à être à fond de cale

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment