Paroles de la chanson La légende de Batlling Siki par Joe Lucazz

Chanson manquante pour "Joe Lucazz" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La légende de Batlling Siki"

Paroles de la chanson La légende de Batlling Siki par Joe Lucazz

Menotté ou pas, faut que tu m'comprennes
Résultat est le même, je n’ai rien vu rien entendu my men
Et à chaque interpell' c'est ma mère que je tue un peu plus, et j’ai encore la chance de l'avoir

Depuis quand l'argent réunit? T'as lu ça ou? c'est un fake. La monnaie est triplée frère
Et force est de constater que ton équipe est faible, d'ailleurs mal parler de moi sans réellement me connaitre
Évite s'il te plait au nom de Dieu

Ce que je tiens nest pas une réplique, .357 Mag égérie

J'représente partout, j’suis le drapeau de l’Algérie. Génération Jordan versus Pat Ewing

Entre ma bouche et le nombril est calé le Smith & Wess, et autour de ma bouche de nègre, le gras des Chicken Wings
Hors de l'underground mimile, bien en dessous de la bouche d’égouts, C'est là que mes textes prennent vie

Tu peux changer de plastique ou de tenue vestimentaire. L'intérieur reste identique, le même
Si tu es mauvais, tu es mauvais. Coeur noir, vente de blanche j'suis métis marron foncé, bleu nuit

Au dessus de mon Bob plane le spectre de Battling Siki, celui de la récidive, l’ex de Jane Birkin, l'ancienne Égypte

Mon style de vie reste spectaculaire comme vos récits bibliques

Quoi, vous, faire de la musique? Un instant que je me marre
Chaque fois que je prends le bic, encre noire

Vous vivez un instant de grâce, aussi furtif qu'un coup de lame ou le bonheur, donc j'en profite
Mes gueules, faites-en de même. Dans cet Éden jardin factice, « plus de biff » est le nom du venin

Et j'suis entouré d'couleuvres de toutes les couleurs. D'ailleurs grace à TV en couleur
Le fake s'est installé en douceur. 6 fois 6, Quai des Orfèvres sur une jambe, aucune douleur aucune crampe


2 fois 24 heures que je mens
Inspecteurs tournent en rond. 2 fois 24 heures du Mans

Faire du fric et affecter les cellules souches du papier sur le quel j'écris et chez moi maladie chronique
Oui je souffre et ne veut aucunement guérir
Y'a rien d'ironique, les effets secondaires: une rime d'origine criminelle

Menotté ou pas, faut que tu m'comprennes
Résultat est le même, je n'ai rien vu rien entendu my men

Et à chaque interpell' c'est ma mère que je tue un peu plus, et j'ai encore la chance de l'avoir

J'en peux plus

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment