Paroles de la chanson DÈS L'aube par Yves Jamait

Chanson manquante pour "Yves Jamait" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "DÈS L'aube"

Paroles de la chanson DÈS L'aube par Yves Jamait

Demain dès l’aube, et pour la vie entière
Demain dès l’aube, et pour des millénaires
Elle prendra le chemin, le dos comme une voûte
Et rejoindra la route, pour la fleurir un brin
Elle n’écoutera pas la ville qui s’éloigne
Se réveiller tranquille
Comme baille un dimanche
N’entendra pas non plus s’étirer la campagne
Ni le chant des oiseaux
Qui bourgeonnent aux branches

Demain dès l’aube, et pour la vie entière
Demain dès l’aube, et pour des millénaires
Elle prendra le chemin, le dos comme une voûte
Et rejoindra la route, pour la fleurir un brin
Elle ne sentira pas le souffle d’air fébrile
Lui effleurer la joue
Ni le soleil naissant
Ne sera pas sensible à la douceur d’avril
Effleurant les pétales qui s’offrent au printemps



Demain dès l’aube, et pour la vie entière
Demain dès l’aube, et pour des millénaires
Elle prendra le chemin, le dos comme une voûte
Et rejoindra la route, pour la fleurir un brin
Plus rien ne se reflètera dans ses yeux ternes
Que le sel de ses larmes
A rongé de chagrin
Elle n’a plus d’horizon
Ne reste que des cernes
Ou perle pour toujours, la rosée du matin

Quand elle arrivera ses gorgées de sanglots
Que ses mots cogneront au marbre du silence
Elle posera les fleurs
Au pied de ce poteau
Comme font ceux qui ont mal
Pour conjurer l’absence

Demain dès l’aube, et pour la vie entière
Demain dès l’aube, et pour des millénaires
Elle prendra le chemin, le dos comme une voûte
Et rejoindra la route, pour la fleurir un brin


Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)