Paroles de la chanson Neptune par Simia

Chanson manquante pour "Simia" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Neptune"

Paroles de la chanson Neptune par Simia

Ils me disent « t’aimes personne derrière ta paire de Persol » 
Mais devant moi, je ne vois que des rapaces qui n'attendent que de faire de belles sommes
Alors je préfère me taire seul depuis que l’humanité rampe devant le chiffre
J’aimerais leur mettre de grandes gifles, qu’ils se rappellent qu’on priait tous vers le même sol
Chaque jour face au fond d’écran, pour honorer ses promesses faut du cran
Beaucoup s’imaginent s’élever mais dis-moi seulement combien le font vraiment 
C’est vu d’en haut que le monde est grand 
Là où le paradoxe est roi
L’amour, le pardon, la violence , pour vivre

Tu ne respecteras pas deux de ces lois

J’ai pris la route mais je roule à contre-sens
Loin des hommes et des dieux, je m’écarte des deux masses
Petit, fallait garder le masque si tu voulais qu’on te ressemble 
Qui a pu me conseiller ça, fallait-il les écouter ou faire ses choix ? 
Dites-moi, rester fier de soi ou s’enrichir même si l’oseille est sale ? 

J'ai traversé cette brume, parcouru les sept lunes
Quitté les rivières brunes, pour les sources de Neptune

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune

Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune
Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune
Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus

Je passe à l’étape supérieure, je plonge dans le vide sans saut périlleux
Qu’importe un grand destin, une prophétie, sans les miens, défaite et gloire sont pareils 
Un modèle ou un produit, pas d’autre choix

Ils nous ont brûlé les ailes
T’as ouvert mais la rue est déserte
Les démons te félicitent pour s’introduire
Pendant que les gens se détestent 
On théorise la paix en visant le céleste 
Ils dansent des fesses pour des millions
Dans l'anonymat les grands de ce monde mangent les restes
Trente seconde sur terre, briller mille ans c’est le sort tous les vertueux
Seuls ceux qui s’élèvent au niveau des astres se sont vraiment tournés vers Dieu
Dans les sous-sols de la forteresse les architectes nous ont bloqué l’accès
Sans un seul sous à force de rester assis à guetter le ciel on tutoie les galaxies
La mort on apprend qu’elle existe avant de la trouver par terre, hé gros

La réussite n’est pas que laxiste, c’est d’abord notre alter ego

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune
Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune
Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus

Sur neptune, j’ai décollé pendant la pleine lune
Désolé d’être nul quand la terre brûle
D’ici le soleil ne m’appelle plus


J'ai traversé cette brume, parcouru les sept lunes
Quitté les rivières brunes, pour les sources de Neptune

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Simia