Paroles de la chanson Samba des canards par Robert Charlebois

Chanson manquante pour "Robert Charlebois" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Samba des canards"

Paroles de la chanson Samba des canards par Robert Charlebois

Le morillon à tête rouge
Et le morillon a dos blanc
Font bon voisinage et voyage
Sur les trois quart du continent
Le petit garrot décolle à la verticale
En fouettant l'eau avec ses ailes
Le siffleur s'élève en spirale
Il prend son élan en courant

Le bec-scie a poitrine rousse
Vol a la file au raz de l'eau
Il cri rarement il croasse
Quand il craint pour ses canardeaux
Le vrai siffleur, car c'était le faux tout à l'heure
Mange en compagnie des plongeurs

Leur dérobant la nourriture
Qu'il n'est pas pourvu pour pécher

Le mallard est un coriace
Il peut rester jusqu'en janvier
Pourvu qu'il trouve entre les glaces
De l'eau pour réchauffer ses pieds
Fin août le petit futé file à Miami
Sur le ventre du Mississippi
N'essayez pas d'y faire accroire
Que c'est un pays votre hiver

Les canards dont la chaire excelle
Ont un menu végétarien
C'est un souchet d'une sarcelle
Engraissé au glands et aux grains
Pour cuire un canard pour le rôtir à l'orange
Comptez trois quart d'heures par kilo

Badigeonnez avec du beurre
Dans un court-bouillon au cointreau

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment