Paroles de la chanson Barroud d'honneur par Mayhem Z.A

Chanson manquante pour "Mayhem Z.A" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Barroud d'honneur"

Paroles de la chanson Barroud d'honneur par Mayhem Z.A

Sous les lueurs opalines je n’fais que rechercher mon étoile. Devant cet océan nocturne je viens de hisser la grande voile
J’ai de l’encre dans les veines et des pages blanches pour seule toile. Si le doute est un royaume je me destine une voie royale
J’ai pas de boussole et pas d’couronne un peu de courage mais pas de trône, un mégaphone pour microphone, j’en fais des tonnes, vous rends aphone
Pas d’écrin sur ce bijou, j’ai qu’des lyrics pour atout, l’instrumental est une corde qui marche à tous les coups. Je suis un loup au garde à vous jamais à bout je suis sur tout
Paré pour un baroud d’honneur dans l’espoir d’un monde meilleur. J’me prends pas pour un sauveur moi je n’suis qu’un narrateur. Certains nomment ça rappeur moi j’me vois comme un penseur

Quand je grave mes maximes il n’y a que la plume qui m’anime
Je recherche le paradis au travers de mes écrits avec un brin de mélomanie que la prod’ rend légitime

Je pose et m’impose ouais ma prose et morose des rime et de l’osmose je dérive pour ma cause
Elle assume et inhume l’amertume du bitume elle consume et écume les coutumes dans la brume

Comme Edward aux mains d’argents, j’suis reclus dans mon innocence et j’ai trouvé qu’la musique pour éveiller mes sens. Il s’agit de mon essence , de ma peine d’ma pénitence
Je m’entête et t’répète que mes textes restent en tête. On va faire péter la tape car au mic je suis le maître, pas d’défaite, ni d’retraite car ma zik n’est pas muette

Je porte le costume d’un personnage ordinaire or mille terres mon frère ne valent pas l’amour d’une mère. J’suis déterre qu’on enterre la colère la misère faut qu’la terre persévère que nos vers la rendent fière
Chiasme ou litote métonymie ou oxymore, figure de style pour seul point fort, anecdotes en métaphore J’rime à tort ou à travers et ça finira par un ceau-mor mais je reste au point mort ouais le doute est mon mentor
Je crains la sortit de route j’me battrai, coûte que coûte, alors restez à l’écoute et méfiez vous du knock-out

Je pose et m’impose ouais ma prose est morose. Des rimes et d’l’osmose je dérive pour ma cause
Elle assume et inhume l’amertume du bitume. Elle consume et écume les coutumes dans la brume


Je crie mes litanies sur de si belles symphonies, je prie en poésie je n’vénère qu’la mélodie
J’crois aux mythes et aux mirages, aux fantasmes d’une image et même que l’utopie n’est pas une illusion sauvage
Je suis un archer j’balance des flèches de vérités tu peux vérifier j’suis dans la ve-véracité avec de l’intensité, j’prends les nerfs à citer, les ratés d’l ‘égalité qui continuent d’nous diviser
J’me perds sur cette terre qui s’destine à l’enfer, elle décline, j’la dessine à l’envers dans tous mes vers Quittes à ne pas plaire à ceux qui n’ont pas souffert, j’suis un souffleur de rimes un poète de notre ère
Le monde dérape mais garde le cap devant l’récap’ tout le monde s’en tape, faut qu’on s’retape toutes les étapes, qu’nos handicaps passent à la trappe

Tu critiques ma technique je te réponds sur la rythmique j’fais un effet sismique car mes répliques sont mythiques

Je pose et m’impose ouais ma prose est morose. Des rimes et d’l’osmose je dérive pour ma cause
Elle assume et inhume l’amertume du bitume. Elle consume et écume les coutumes dans la brume

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment