Paroles de la chanson J'aime voyager, fermer les yeux et me contenter de penser par Lonepsi

Chanson manquante pour "Lonepsi" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "J'aime voyager, fermer les yeux et me contenter de penser"

Paroles de la chanson J'aime voyager, fermer les yeux et me contenter de penser par Lonepsi

Saurais-tu répondre à ce que ça fait d'aimer tellement
De subir une naissance après un démantèlement
Allez, dis-moi tout l'ami
Si tu t'avoues ces choses, tu pourras démonter le monde
Une fois le mal commis comment vivre sans cacher nos fautes ?
Pour parler de cette fille-là, le langage est trop pauvre
La peine s'évanouit parfois en faveur de l'été
Mais revient avec la pluie, pour ça que nos plaies sont dilatées
Occupé par les maux, je leur chuchote "parlez-moi"
Cette fille a hurlé mais j'savais pas quoi faire pour l'aimer

Lorsque du ciel tombent des cordes, faut-il grimper pour s'y rendre ?
Ou bien se cacher sous l'ciment ?
Devenu sourd à cause d'un désespoir mené
Témoin de la naissance de mes peines
Aujourd'hui j'peux les voir s'tuer
Quand le monde m'insupporte, je me réfugie dans le mien
Le but c'est d'aller mieux ainsi je me fous de l'émoi
L'espoir peut tuer mais ne peut pas mourir hélas
J'ai compris ça après avoir attendu d'façon viscérale
Tout ça est inégale-ment
Réparti j'ai mal, quand
Y'a pas d'alinéa

J'aime voyager, fermer les yeux et me contenter de penser

À toutes ces personnes qui un jour ont pu me manquer
J'aime voyager, fermer les yeux et m'imaginer au sommet
Les pieds dans les airs en repensant l'Odyssée d'Homère
Quand je manque un train de très peu, que je n'ai pas pu l'attraper
Qu'il pleut et que je suis trempé, j'me dis qu'c'est lui qui s'est trompé
Tout au milieu du troupeau, certains sont mieux entre potes
Je ne vois qu'un entrepôt d'animaux qui veulent s'étriper

J'aime voyager, fermer les yeux et me contenter de penser
À toutes ces personnes qui un jour ont pu me manquer

J'aime voyager, fermer les yeux et m'imaginer au sommet
Les pieds dans les airs en repensant l'Odyssée d'Homère
J'aime autant me retrouver avec moi-même qu'avec mes amis
Dans les deux cas je peux bien m'en servir comme thérapie
Quand je lis, je vois les possibilités, s'élargir
Pour moi l'amour est un puissant sédatif
Mais, qui pourra me raisonner ?
J'suis dans ma maisonnette et je n'ai pas quitté mes parents parce qu'ils étaient mauvais
S'aventurer dans ses pensées demande de la bravoure
Et je n'ai pas vécu la même bohème qu'Aznavour

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment