Paroles de la chanson Juste un Instant par Leck

Chanson manquante pour "Leck" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Juste un Instant"

Paroles de la chanson Juste un Instant par Leck

Avec le temps les cicatrices se maquillent pour mieux se mentir à soi-même
Et je veux tromper la hass mon frère même si son amour est charnel.
Je cherche pas les plus beaux mots, c’est eux qui me viennent.
C'est eux même qui font de moi ce que je suis et ce que je lègue.
Parlez-moi pas de rue, la prison t’le certifie,
Des frères deviennent fous, ils parlent de complot les cerveaux ne sont pas en wifi.
La galère elle est sale même si tu as le cœur blanc, à la recherche d’un sourire sincère.
Nuit blanche, c’est le ying yang, le cœur saigne, j’ai trop mal, vie, stress
J’rétrograde, j’monte la pente et dans le rap y’a pas de tire-fesses.

Si j’avais su j’aurais continué le football,
Faire confiance à personne car même ton ombre te suit pas sous le porche
Auto-entrepreneur, j'suis pas là pour faire le rude boy.
Leur yeux sont pleins de haine, ta réussite eux leur fout le mort.
Et son image humecte ma mémoire.
Y’a tellement de choses que j’ai pas su lui dire avant son départ

Y croire de plus en plus fort pour se confier à la vie,
Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide.
Y croire pour mieux le voir si on pouvait voir ainsi,
Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide


Non Non laissez personne rectifier votre chemin,
Myriem, Ekram, je suis fier d’être votre petit frère.
Le courage vient du vécu, je vais puiser dans ma douleur.
Paraît que mes vers soulagent, moi je suis allongé dans le couloir.
J’aime donner de mon temps, de mon amour, de ma force,
En retour j’récolte peu de choses, j’men fous c’est vous ma force.
C’est chan-mé, moi j'suis mort dans la bande-annonce.
Bienvenue là où les gens te demandent pas l’heure mais le prix de ta montre.
Je cherche à être stable, j’le vis en amont.
Si tu cherches le bonheur il n’est pas dans les petites annonces.

Il en faut du temps avant que tu t’allonges,
Je sais qu’on parle sur moi mais on n’arrache pas mon foutu talent.
La grisaille me rend triste, une feuille blanche comme confident.
La galère ouvre ses portes au tier-quar, trop de cons fuient dedans,
Ce foutu sablier se remplit, il humecte ma mémoire
Y’a tellement de choses que j’ai pas su lui dire avant son départ

Y croire de plus en plus fort pour se confier à la vie,
Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide.
Y croire pour mieux le voir si on pouvait voir ainsi,

Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide

Ni rien, ni personne m’empêchera d’aller à la recherche du bonheur
Car je t’ai toujours regardé de loin tu sais,
Peu importe où tu iras je te trouverai.

Y croire de plus en plus fort pour se confier à la vie,
Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide.
Y croire pour mieux le voir si on pouvait voir ainsi,
Ne serait-ce qu’un instant, ne serait-ce, ne plus voir dans le vide

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Leck