Paroles de la chanson 24x36 par Le Noiseur

Chanson manquante pour "Le Noiseur" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "24x36"

Paroles de la chanson 24x36 par Le Noiseur

Quand tu t'agites
Et que mes doigts glissent
Vers l'objectif
Je suis au Zénith
Rien de négatif
Amours obscures que dis-je ?
Quand j'arme et te vise
Rien ne nous divise
Tu connais ma devise
Tu connais mon passif
Quand j'arme et te vise
Rien ne nous divise

Minuit en décembre, chambre 55 de l’hôtel Westminster
Dans ce vaste penthouse qui domine la ville tu regarderas le ciel au loin, les lumières

Je te dirai que quand je suis ému je fume et qu'avec toi je fume beaucoup, beaucoup trop même
A ta bouche tu porteras un verre et puis tu t'approcheras, tu m'effleureras
Et dans un lent travelling arrière, tu sentiras venir tout doucement l'instant décisif

Quand tu t'agites
Et que mes doigts glissent
Vers l'objectif
Je suis au Zénith
Rien de négatif
Amours obscures que dis-je ?
Quand j'arme et te vise
Rien ne nous divise

Tu resteras très longtemps contre moi, poche côté coeur, cela va se soit, mon coeur

Je te regarderai, tu n'auras pas changé. J’aurai peut être un peu vieilli mais tu n'en diras rien
D'un geste lent tu remettras de l'ordre dans tes cheveux.
Les gens assis aux terrasses des cafés se retourneront sur toi, puis sur nous
Sur l'avenue où je ne verrai que toi, dans la lumière déclinante tu me diras tout bas :
"Mon amour, prends moi"

Quand tu t'agites
Et que mes doigts glissent
Vers l'objectif
Je suis au Zénith
Rien de négatif
Amours obscures que dis-je ?
Quand j'arme et te vise

Rien ne nous divise
Tu connais ma devise
Tu connais mon passif
Quand j'arme et te vise
Rien ne nous divise

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment