Paroles de la chanson 1ère sommation par KranMax

Chanson manquante pour "KranMax" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "1ère sommation"

Paroles de la chanson 1ère sommation par KranMax

Pah pah pah
Première sommation
Kran Max

Parti de rien le morale à zéro
La vie des miens, les revenus sous cello'
Enfermé, je faisais des concerts à huit clos
Rêvant de devenir le prince de ma ville comme Miklo
Mon passé n'a pas la même couleur que l'eau
Le cœur sur la main, la mémoire dans la peau
Je revois maman qui s’effondre au parloir
Et puis j'revois la haine dans l'regard de mon co
Mes erreurs me poursuivent, j'ai les yeux dans le dos
Plus de temps à perdre, l'argent coule comme le sable

Je rap ma vie avec un air de coupable
J'les vois rapper la leur sur une air de repos
Mes ennemis sont dans la banalisée
Du coin de l’œil, je les vois m'analyser
La vie c'est dure, elle est si redoutable
Que tous ses habitants sont destabilisés
L'argent nous a désolidarisé
Je fume de la beuh, j'suis naturalisé
La réussite les a valorisé
Mais j'arrive pour les démoraliser
Chez eux les crimes, sont déguisés
Homicides, génocides organisés
Sur le terrain toujours pénalisé
Temps additionnel, j'me dois d'égaliser
Tant méprisé, j'viens amasser les coups durs
La langue aiguisée pour amasser les coupures
J'braque le présent, menacé par le futur
Son maîtrisé, j'sors le canon de la fourrure

Attiré par ce qui brille donc ma destinée s'assombrit
J'laisse le 3.5.7 pousser son cri
Peur du châtiment, pas d'la son-pri
Chez nous les pauvres vivent dans l'attente
Mais sache que la patience a son prix
J'viens d'là où les vils-ci s'mettent en planque
Et débarquent à l'heure où le daron prie
On est passé des lettres aux litres (litres)
Entouré de malhonnête
Et sache que même le marionnettiste
Un jour deviendra marionnette
Ils disent que les murs ont des oreilles
Moi j'dis qu'ces rappeurs ont des grandes bouches
Titulaire indiscutable
Tes pointeurs sont sur le banc de touche
Destin sous sellait,pris dans un cul-d'sac

Le cœur serré, suis-je le reflet des mes actes ?
Peur de personne à part du Tout Puissant
J'aime la compétition, voir leur sang sur mes sappes
A coup de pelle, à coup de pelle
J'finis par enterrer le marchand de sable
Les vrais soldats marchent ensemble
Et ne s'divisent pour de l'argent sale
Sans langue de bois, j'm'adresse à ses pantins
J'tourne autour de ma proie comme un indien
J'marche avec l'arme du crime sur l'avenue dès le matin
Négro j'défend mon titre, tu luttes pour le maintien
Détesté par les autres, respecté par les uns
J'prends l'taureau par les cornes, ta racli par les seins

J'prends l'euro par la drogue, un peu comme un médecin
Perds mes mots d'vant la proc', redoutant l'aller-simple
Essouffler la street, ne pense qu'a fructifier son gain
Éprouver l'ennemi, finira criblé dans son bain

Parti de rien le morale à zéro(le morale à zéro,Kran Max)
Enfermé, j'faisais des concerts a huit clos (7.5, 7.5)
Parti de rien le morale à zéro(le morale à zéro,Kran Max)
Enfermé, j'faisais des concerts a huit clos (7.5, 7.5)
Rêvant de devenir le prince de ma ville comme Miklo

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment