Paroles de la chanson L'échappé par Jeanne Cherhal

Chanson manquante pour "Jeanne Cherhal" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "L'échappé"

Paroles de la chanson L'échappé par Jeanne Cherhal

Même si tu ne dis rien quand on ferme les yeux
Si tu ôtes ta main de mes cheveux
Si tu ne m’écris pas quand je te manque quelques heures
Si tu ris quand je crois toucher ton cœur

Même si tu es épris de grande liberté
Toi qui n'a pas appris à la dompter
Si tu ne m'appelles pas quand il n'y a pas de raisons
Si tu ne rentres pas à la maison

Je te cours le souffle court
Dans les étages de la tour
Je te cours et toi tu m'échappes encore


Je te cours comme un damné
Sur des riffs abandonnés
Je te cours et toi tu m'échappes encore

Même si tu n'es pas homme à aimer les promesses
Et les ruines de Rome à la grand messe
Si tu ne me jures pas qu'on finira nos vies ensemble
Si tu doutes parfois qu'on se ressemble

Même si tu ne dis rien quand on ferme les yeux
Si tu ôtes ta main de mes cheveux
Si tu ne m’écris pas quand je demande quelques heures
Si tu ris quand je crois toucher ton cœur

Je te cours le souffle court
Dans les étages de la tour

Je te cours et toi tu m'échappes encore

Je te cours comme un damné
Sur des riffs abandonnés
Je te cours et toi tu m'échappes encore

Je te cours pour le plaisir
Pour faire durer le désir
Pour que dans mille ans tu m'échappes encore

Je te cours après dans la cours
Je te cours mais tu m'échappes toujours

Je te cours pour le plaisir
Pour faire durer le désir
Pour que dans mille ans tu m'échappes encore

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Jeanne Cherhal