Paroles de la chanson Nectar par Hotel Paradisio

Chanson manquante pour "Hotel Paradisio" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Nectar"

Paroles de la chanson Nectar par Hotel Paradisio

J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau

J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau


Tu seras toujours dans mes paramètres mais j'te mets en veille, j'habite dans un monde à part, un monde parallèle
Toujours dans même thématique, sur prod', je parasite : j'suis arme automatique, une mer bleue azur sur matelas pneumatique
Je veux des sapes, manger des makis ; tu sais, le vice aussi se maquille
Les projectiles restent dans le pare-brise, meilleurs moments sont souvent tardifs
Un peu triste, c'est mon état d'âme, j'fais du surf sur le vague à l'âme
J'ai les pieds sur le macadam mais la tête dans une étoile noire
Et tu parles comme un gars khabat, faire la même, t'en es pas capable
J'sens le vice comme un démineur et j'évolue comme un Pokémon


J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau

J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau


J'suis comme le numéro 13 : te porte chance puis te blesse
J'ai fait tout ça pour ma fraise, je sais qu'un jour vient la grêle
Un parapluie sous l'averse, j'ai les tactiques pour la braise
Je veux le beurre et son biff, je vois dragon dans le ciel
Caché dans un ouragan, j'me questionne très couramment
Leur musique, un goût d'avant, ça n'a rien d'encourageant
Je les aime jusqu'à la veine, désolé, j'suis pas rasé
J'veux une romance eurasienne, les serpents sont enlacés


J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau

J'ai des images dans la tête, je pense à ça dès le matin
Tu prends le miel de l'abeille, tu pars en guerre contre un essaim
J'veux pas ma tête dans la presse, mais j'la veux bien dans tes deux seins
Lumière du jour qui m’agresse, je me sens maître dans mon vaisseau

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment