Paroles de la chanson 100 Years (Traduction) par Florence And The Machine

100 Years (Traduction) Paroles originales du titre
Chanson manquante pour "Florence And The Machine" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "100 Years (Traduction)"

Paroles de la chanson 100 Years (Traduction) par Florence And The Machine

Je crois en toi et en nos cœurs ; nous connaissons la vérité
Je crois en l'amour et plus il devient sombre, plus j'y crois
Essayons de nous remplir de ta haine et nous ferons briller une lumière
Et les jours deviendront éternels et jamais, jamais ne se transformeront en nuit
Et jamais, jamais ne se transformeront en nuit

Alors, c'est simplement trop, je ne peux pas te rapprocher suffisamment de moi
Une centaine de bras, une centaine d'années, tu peux toujours me trouver ici
Et Seigneur, ne me laisse pas briser ça, laisse-moi te tenir légèrement

Donne-moi des bras pour prier au lieu de m'en offrir qui serrent trop fort

Nous n'avons pas besoin de nous disputer
Nous élevons nos voix et laissons nos cœurs s'envoler
Aller plus haut que ces avions ne peuvent voler
Où les étoiles ne prennent pas parti

Alors, c'est simplement trop, je ne peux pas te rapprocher suffisamment de moi
Une centaine de bras, une centaine d'années, tu peux toujours me trouver ici
Et Seigneur, ne me laisse pas briser ça, laisse-moi te tenir légèrement
Donne-moi des bras pour prier au lieu de m'en offrir qui serrent trop fort


Et puis, c'est simplement trop, je ne peux pas te rapprocher suffisamment de moi
Une centaine de bras, une centaine d'années, tu peux toujours me trouver ici
Et Seigneur, ne me laisse pas briser ça, laisse-moi te tenir légèrement
Donne-moi des bras pour prier au lieu de m'en offrir qui serrent trop fort

Je le laisse dormir et pendant qu'il dort
Mon souffle retenu remplit la chambre d'amour
Il me blesse de manières que je ne peux décrire
Mon cœur cède et se brise tant, tant de fois
Pour renaître à chaque lever de soleil
Pour renaître à chaque lever de soleil

[Interlude instrumental]


Des funérailles ont eu lieu dans toute la ville
Pour que tu saignes sur la place
Les femmes se sont levées tandis que les hommes, maladroitement, tâtonnaient et pleuraient
Désolés, nous pensions que tu t'en fichais
Qu'est-ce que ça te fait maintenant que tu as gratté ta démangeaison ?
Qu'est-ce que ça te fait ?
Tu as retiré tes béquilles
L'orgueil est une chienne

Une centaine de bras, une centaine d'années
Une centaine de bras, une centaine d'années

Et puis, c'est simplement trop, je ne peux pas te rapprocher suffisamment de moi
Une centaine de bras, une centaine d'années, tu peux toujours me trouver ici

Et Seigneur, ne me laisse pas briser ça, laisse-moi te tenir légèrement
Donne-moi des bras pour prier au lieu de m'en offrir qui serrent trop fort

Oh, oh, oh

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Florence And The Machine