Paroles de la chanson Unplugged #4: La nuit par Sopico

Chanson manquante pour "Sopico" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Unplugged #4: La nuit"

Paroles de la chanson Unplugged #4: La nuit par Sopico

Eh toi, tu perds du sang mais pas la tête
Noir comme une nuit où la mif t'a zappé
Quand celle que t'attends toute ta vie passe à tec'
Seul sur la terre sale, l'ami y'a personne
Envie d'se laver de tout, comment faire ça ?
J'vois les plus tristes s'cacher quand mon père chiale
Dernier sourire se roule dans mon pers'
C'est toujours les mêmes problèmes qui nous éveillent
Nous empêchent de dormir, nous éteignent
Assombrissant l'avenir, oui c'est clair
J'regarde le ciel quand la journée s'en va
Pendant qu'la ville vous héberge
J'peux pas perdre ma magie, j'lis ses lettres

Par ma fenêtre, j'vois cette fille qui s'énerve
Même si ta valise est lourde emporte-la
Trop d'blablas, les gens ici sont des pros d'la blague
Voudront les sourires d'abord
Et te d'manderont jamais c'que les soucis t'apportent
Tout se joue dans l'arène
T'arrêtes pas ça m'plaît, parler d'toi ça m'gêne
Ah mais ta sagesse, tes cris s'envolent

J'me suis levé, c'est bon, j'ai fait c'que j'pouvais faire de mes peines
J'ai perdu des ennemis, j'ai perdu des amis, j'ai perdu des frères
J'étais dans l'bloc, hélas, entre portes et fenêtre j'fais des rêves

Le hall du bât' qui sent la pisse, elle m'portait quand j'pleurais dans la nuit

J'me suis levé, c'est bon, j'ai fait c'que j'pouvais faire de mes peines
J'ai perdu des ennemis, j'ai perdu des amis, j'ai perdu des frères
J'étais dans l'bloc, hélas, entre portes et fenêtre j'fais des rêves
Le hall du bât' qui sent la pisse, elle m'portait quand j'pleurais dans la nuit

C'qui est perdu s'achète
Ils diront qu't'oublies tout dans l'vert du sachet
Moi, j'me perds dans tes yeux
Dis-moi, il reste quoi quand t'es vieille, quand t'es vieux ?

On m'a dit : "T'es chaud !"
J'voulais faire d'la musique, pas bibi des choses
Tu m'as déjà vu céder
J'fais que réfléchir, pour ma famille c'est dead
Rien à prouver, ma belle
J'viens d'retrouver la paix
J'sais pas où j'vais sans m'retourner, y'a r
J'ai d'l'amour à donner, plein d'erreurs derrière moi, j'pourrais m'tromper ce soir
J'suis pas hésitant, vas-y baby danse, tu rends ça évident
C'est plus frais si t'entres, parfois j'm'ennuie comme le Président
Si tu voulais ma perte, j'ai le sourire, j'vais pas couler la tête
Baby mama m'a volé ma peine
J'me sens mieux loin d'vos regards de travers, j'comprendrai pas pourquoi vous voulez mater

J'suis dans l'bunker comme en résidence, j'garde mes meilleures idées pour mes maquettes
Produit d'mon existence gravé dans la pièce
M'rappelle de mes dix ans, sans l'dire, sans parler
Produit d'mon existence gravé dans la pièce
M'rappelle de mes dix ans, sans l'dire, sans parler

J'me suis levé, c'est bon, j'ai fait c'que j'pouvais faire de mes peines
J'ai perdu des ennemis, j'ai perdu des amis, j'ai perdu des frères
J'étais dans l'bloc, hélas, entre portes et fenêtre j'fais des rêves
Le hall du bât' qui sent la pisse, elle m'portait quand j'pleurais dans la nuit


J'me suis levé, c'est bon, j'ai fait c'que j'pouvais faire de mes peines
J'ai perdu des ennemis, j'ai perdu des amis, j'ai perdu des frères
J'étais dans l'bloc, hélas, entre portes et fenêtre j'fais des rêves
Le hall du bât' qui sent la pisse, elle m'portait quand j'pleurais dans la nuit

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Sopico