Paroles de la chanson Quand J'etais Chanteur par Florent Pagny

Paroles de Jean-michel RIVAT, Michel DELPECH
Musique de Roland VINCENT
© WARNER CHAPPELL MUSIC FRANCE - 1975

Chanson manquante pour "Florent Pagny" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Quand J'etais Chanteur"

Paroles de la chanson Quand J'etais Chanteur par Florent Pagny

J'ai mon rhumatisme
Qui devient gênant.
Ma pauvre Cécile,
J'ai soixante-treize ans.
Je fais d’la chaise longue
Et j'ai une baby-sitter.
Je traînais moins la jambe
Quand j'étais chanteur.

J'avais des boots blanches,
Un gros ceinturon,
Une chemise ouverte
Sur un médaillon.
C'était mon sourire
Mon atout majeur.
Je m'éclatais comme une bête

Quand j'étais chanteur.

Un soir à Saint-Georges,
Je faisais la kermesse.
Ma femme attendait,
Planquée, dans la Mercédès.
Elle s'est fait j'ter dans l'Indre
Par tout mon fan-club.
J'avais une vie d'dingue
Quand j'étais chanteur.

Les gens de la police
Me reconnaissaient.
Les excès de vitesse,
Je les payais jamais.
Toutes mes histoires
S'arrangeaient sur l'heure.
On m'pardonnait tous mes écarts

Quand j'étais chanteur.

Ma pauvre Cécile,
J'ai soixante-treize ans.
J'ai appris que Mick Jagger
Est mort dernièrement.
J'ai fêté les adieux de Sylvie Vartan.
Pour moi, il y a longtemps qu'c'est fini.
Je comprends plus grand chose, aujourd'hui
Mais j'entends quand même des choses que j'aime
Et ça distrait ma vie.

Pour moi, il y a longtemps qu'c'est fini.
Je comprends plus grand chose, aujourd'hui
Mais j'entends quand même des choses que j'aime
Et ça distrait ma vie...

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

Sélection des chansons du moment

Les plus grands succès de Florent Pagny