Chansons La Balle - Mafia F'1 Fry

Chanson manquante pour "Mafia F'1 Fry" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "La Balle"
[OGB]
Un baiser mortel en pleine tête, tout s'affaiblit à son contact
Les histoires où seule la balle efface l'ardoise de tes actes
Crosse, barillet, et bastos, les chambres se vident une à une
Pour se loger dans un cadavre la gueule ouverte sur le bitume
Un dérapage, des pleins phares, canon balle avant le silence
T'ouvre le bal t'aurais jamais cru à une mort si lente
C'était une nuit sans étoile filante
Du sang de la bave sur les rails, dans une cave remplie d'amiante
C'est le jour J de tes funérailles, raight
Chargeur dans la gorge, la vie m'a sciée le canon
Autant de douilles que de corps tombent
On a la dalle, c'est ça non?
Tout juste rajel, tu te feras buté
Et c'est dommage mais tu t'en bats les reins
Parce que des crapules t'encouragent
Peur, panique, terreur, paralysé, la balle tu veux fuir
Mais la balle te remballe même pas le temps d'un soupir
Tout sentiment de puissance te quitte après son passage
Tu fermes les yeux et t’effondres et ça à n'importe quel âge

[Rim'K]
Un mariage entre la poudre et l'acier
La mort c'est gratuit
La vie ne tient qu'à un millimètre
Elle a traversé des mecs que je verrai plus
N'oublie pas que quand les keufs tirent, c'est pour t'abattre
Et tant qu'on se croise c'est que ça va
- ça va ? - ça va et toi ça va ?
Tu la caresses avec haine
Dans un chiffon t'en remet une autre
La même dans un python
Père de famille, ou voyou, elle traverse quiconque
P'tit con quand tu prends une arme en main
Soit sur de ce que tu vas faire
Soit sur de ce que tu vas gagner
Soit sur de ce tu vas perdre
Dans les mains innocentes d'une jeune au service hospitalier
Ou par trentaine dans la carcasse d'un brings dans la calier
Avant de mourir tu vois ta vie défilée parait-il
Moi je dis plus gros sera l'équipe plus gros sera le projectile
La balle, familière des gamins africains devenus des machines à caner

Rwanda, Colombie, Palestine, Soudan, Bagdad, et compagnie
Attaque le macdo, le palacio, les manrey ou l'arrêt de bus
Si tu la croises c'est toujours mauvais cela ce passera de manière brute

[Kery James]
Dans le ballet des balles
Laissez-moi déballer ma poésie urbaine, men !
C'est trop crazy, ce n'est qu'un bout de métal
Mais la folie humaine, tu, sais où elle nous mène
Guette mon introduction, quelques grammes d'inconscience
Dans un chargeur d'émotion, trempé dans l'arrogance
La haine pour munition
Injuste et maladroite dans la main d'un coeur fragile
Insensible et froide dans la main d'un coeur d'argile
Mec, réagis ! Sais-tu de quoi il s'agit
De lacier au sang chaud qui pénètre et qui refroidit
Les balles, la colère et la mort font bon ménage
Ton assassin se fait des films et ta vie devient un court-métrage
J'la vois débouler près d'un gosse qui joue au ballon
Mais la balle s'en bat, elle esquive sa cible traverse l'avenue fatalement
Et se loge dans la tête du petit innocent

[Dry]
Sa définition : un projectile pour arme à feu portative
Dans un chiffon tu la nettoies
Si belle mais négative
Cylindrée pleine de poudre érotactive
Sa fonction tu la glisses dans le chargeur
Tu armes puis l'a délivre
Elle est mystérieuse à ailettes ou creuse
Elle aime crier faut mettre le silencieux
Au bout du flingue pour pas se faire griller
Son but tout simplement c'est de vriller, d'estomper
De ricocher de toucher de se loger dans sa cible
Parfois perdu prendre les angles si tordu
Où les murs attirent les lardus
La crime elle en est mordu
Ses trajectoires intriguent la plupart des scientifiques
Ils nous ont même inventé une science nommée la balistique
Un effleurement, une caresse, et la balle quitte l'automatique
Un égarement est tué peut devenir crime pathologique
Dans ce bas monde beaucoup la vénère prône la foi du revolver
S'allie au diable et au sommaire
La mort t'attend ainsi que l'enfer

[OGB, Kery James, Rim'K, Dry]
Entre les balles qu'on a prises dans le coeur
Parce que nos potes ont pris dans le corps
On est troués, cloués à notre histoire
Thug life, nos coeurs sont des passoires
Le savoir est une arme
Mais qu'est-ce qu'une arme sans le savoir
Thug life, on pleure des larmes de plombs
Sur un passé, glacé, scellé dans l'acier
Chromé cest russe comme la roulette
Les balles de la détermination se prennent en pleine tête

Fait divers, à Vitry sur Seine, une jeune fille de 16 ans a succombé à ses blessures lors d'un règlement de compte opposant deux bandes rivales, la jeune fille aurait été atteinte d'une balle perdue alors qu'elle rentrait de son lycée, selon les premiers témoignages, des trafics de stupéfiants seraient à l'origine de ce drame