Chansons Oh Mother - Lacrim

Votez pour cette chanson
4.8
2.0.13
Lacrim
Eh

Elle était jeune, innocente, si belle
Celle qui me disait : "Sors dans la rue et tu vas t'y perdre"
Elle voulait des enfants, de la foi, et jamais souffrir
En gros, tout c'que l'argent ne peux lui offrir !

Aujourd'hui, je m'en veux qu'elle ait vécu tant de frayeur
Je serais jamais au top
C'est plus qu'un équilibre sur cette terre c'est un atout
Et quand la vague arrive pour que j'l'évite, et bah elle boit tout
Cette femme est irremplaçable rien ne pourra la combler
Elle était toujours de forme même pour se battre avec les condés (Nhel sheitane)
Sur les chemins par quoi je passais, assez,
Rien que d'y penser, j'ai le sang glacer !
Une famille décomposer, j'traîne a droite, à gauche,
Treize ans, kidnapper par la rue
J'dors dans les caves et dans les gov's
Plus t'es jeune & plus t'es con !
J'prend un calibre et vide les cartouches
J'ne pense pas a ma mère qui jours & nuits me cherche partout
Plus tard je vais le payer, le mal que je t'ai fais Mama,
Je ne pourrais pas l'oublier !
Les peurs et les perquise, 580 fois le parloir
Et ça c'est pas l'état, personne est responsable a part moi

Elles sont plus que des reines, une pensé a toute les mères
Même si la tienne c'est la meilleur, au final c'est toute les mêmes
T'y peux rien c'est dans les gènes, jusqu'à la mort tu l'aimeras
La seul qui porte ses courses avec trois enfants dans les bras
Elle ne m'a jamais jugé malgré mes grave fautes
Je l'ai vu tant pleuré, le plaquare et les braquos
J'suis un homme il ne faut plus que tu pleur dorénavant
Les étoiles brilleront dans le ciel tant qu'il y aura des mamans

Elle ma changé les couches, toute les couleurs elle a vu ma merde
Hachek j'tuerai pour elle et sans trembler, sur les yeux d'ma mère
Elle ma jamais jugé, c'est-à elle que j'dois ma vie
J'ai grandis, maintenant je la protège comme si c'est ma fille
Que la mort me touche avant toi, ça je l'ai prié
Ensemble j'ai des photos bébé, j'vois que tes yeux brillaient
Mon amour pour toi, tellement grand qu'il me fait peur
Si tu me quitte les balles toucheront tout le monde comme dans un flipper
Ouais, j'suis trop possessif, chérie cette femme c'est la mienne
Lorsque j'suis-t-agressif c'est la seul qui me fait khamem
Tu sais le temps va trop vite, nous somme déjà condamner
S'il te plait que tu l'aime, dit lui quatre cent mille fois dans l’année

Elles sont plus que des reines, une pensé a toute les mères
Même si la tienne c'est la meilleur, au final c'est toute les mêmes
T'y peux rien c'est dans les gènes, jusqu'à la mort tu l'aimeras
La seul qui porte ses courses avec trois enfants dans les bras
Elle ne m'a jamais jugé malgré mes grave fautes
Je l'ai vu tant pleuré, le plaquare et les braquos
J'suis un homme il ne faut plus que tu pleur dorénavant
Les étoiles brilleront dans le ciel tant qu'il y aura des mamans

Des cœurs qui se déchire, il paraît que c'est la nature
Une pensée a toute les mère de familles battue
Des bleus, des cicatrices, à celles qui souffrent en silence
Sourient devant les enfants, font preuve d'un courage hallucinant
Pour elle je serai poète
Poto t'auras beau être handicapé physique, ta mère te pousseras dans la brouette
Et si t'a rien a manger, t'auras toujours son assiette
Couvre la bien d'une couverture quand elle fait la sieste

Elles sont plus que des reines, une pensé a toute les mères
Même si la tienne c'est la meilleur, au final c'est toute les mêmes
T'y peux rien c'est dans les gènes, jusqu'à la mort tu l'aimeras
La seul qui porte ses courses avec trois enfants dans les bras
Elle ne m'a jamais jugé malgré mes grave fautes
Je l'ai vu tant pleuré, le plaquare et les braquos
J'suis un homme il ne faut plus que tu pleur dorénavant
Les étoiles brilleront dans le ciel tant qu'il y aura des mamans

OK
Lacrim
Les mères, plus que des reines
Eh

Les plus grands succès de Lacrim