Chansons Parce Que - L.O.A.S

Chanson manquante pour "L.O.A.S" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Parce Que"
Parce que j'ai oublié de prier
Parce que je n'vais pas le faire
Je vis la nuit pour mieux briller
Larme de sang, visage de fer

J'entends l'obscurité crier
Aller direct jusqu'en enfer
J'écrase les insectes grillés
Sous les lumières des lampadaires

C'est l'heure de vider les cimetières
De rendre la terre à Dieu
Des débris de ferrailles dans les viscères
J'espère qu'on me verra mieux

Violence gratuite bouc émissaire
Et le silence est radieux
Crucifié dans l'autre hémisphère
Prophète hargneux



Croisière 3ème prophétie
Noirceur poisseuse haut débit
Ne pleurez pas mademoiselle j'ai l'amour et la haine en haute estime

Savourez la peine, tatouée cagoulée
Partout c'est la même j'avoue j'ai pas bougé
Jalouse et chaloupée tout les matins
Accoucher du malin guerre intestine

J'ai de belles baskets mais pas de lacets
Dans une chambre blanche aux murs matelassés
Dans mes mirages des femmes girafes
Font des miracles "tch-tch" bicrave verglacée

J'entends des voix sans visage, laissez moi dormir en paix
Parmi ces poissons qui nagent au fond d'une baignoire, mes rêves étranglés
Sur un fil ténu tendu sur l'abîme errance
Cette fille menue remue sur ma bite et danse
Sous l'déluge une poupée morbide
J'voulais juste retourner dormir
Au chaud dans une putain de chrysalide étrange

Parce que j'ai oublié de prier
Parce que je n'vais pas le faire
Je vis la nuit pour mieux briller
Larme de sang, visage de fer

L'inconnu dans le miroir vide les tiroirs
Traine dans l'appart en marcel blanc
Des rides sur le visage, regarde dans le vide
Pour faire passer l'temps

Le bruit de l'ordi
Le rire des fantômes
Ou alors c'est le vent

Qui hurle dans sa tête
Viens faire la fête
Et dehors tout est blanc

Nuit blanche puissante insomnie
L'absence de mes angoisses sous l'lit
Lexomil exotique
Le chant des anges insoumis
La chaleur de la couverture n'est plus qu'un lointain souvenir
Dans le crachin au petit matin sous le coup du soleil j'ai vu le ciel s'ouvrir

Cette femme qui danse dans ses habits noirs
Et dont les yeux de reptile me fixent
Me parle à demi mot de toute mon histoire
Et de comment dans le futur je risque
Me briser en mille au travers du miroir
Laisser mes émotions sur le disque , c'est triste
Mais cette réalité je n'ai plus envie d'y croire
Dès lors comment me convaincre que j'existe

(j'existe)

Les plus grands succès de L.O.A.S