Chansons Déjà Mort - L.O.A.S

Chanson manquante pour "L.O.A.S" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Déjà Mort"
Trois jours trois nuits tah le prophète, poignets serrés par les gourmettes
Des bijoux d'argent pris dans la matrice, le futur baigne dans une éprouvette
Que des grosses thunes et des fausses promesses, des kilos de coke dans les poussettes
Vous êtes tous les mêmes, du bout de mes lèvres
Je souffle le vent qui vous balaye, les Illuminatis ont un oeil sur moi
Caméra de surveillance quand j'roule en ture-voi
Mais rassurez-moi sous un ciel azur m'attend un harem de meuf en surpoids
Je traîne dans les squats mais tu me croises dans les boîtes de nuits, comme un fils de pute qui ferait tout pour qu'on parle de lui
Je suis le prof et l'élève, le maître et le disciple
J'ai pardonné Lucifer et les ténèbres se dissipent
D'ici on s'aime dans des p'tits draps
Des torrents de larmes quand on les quittera
Et ça fait : BLAH BLAH BLAH, poussière tu es né, poussière tu snifferas
La réalité qui se pixelise, qui sont ces satanistes qu'ils élisent
J'ai cherché Dieu à l'échographie, l'écho de mon cri raisonne dans les églises
Il est tard je rentre ivre, et c'est pour ça qu'je parle tant re-fré
Le temps que j'apprenne à vivre il sera déjà temps d'crever

J'baiserai l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
L'erreur est humaine


Déjà mort
La thune, la lumière au bout du tunnel
J'vais baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Égaré dans les ténèbres, mauvais élève
Déjà mort
Les anges descendent le long de mon adn
Je vais baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime

Presque célèbre déjà mort, vaudou, blasphème, poudre aux yeux
Je ne veux plus me foutre en l'air, j'envoie mon foutre aux cieux
Agir dans l'ombre construire un empire, le Tour de France en vélo-tandem
Je t'emmène vivre le pire en enfer, t'offrir un bouquet de chrysanthèmes
Je te parle d'amour de la poudre dans le zen, lundi en chute libre sous Tranxene
A croire que je vivrais jamais assez vieux pour me débarrasser d'autant de haine
Dans la fumée d'aluminium les comas éthyliques qui s'enchainent
Voiture bélier dans le club, euro, gue-dro même rengaine
Purgatoire, paradis, enfer, même les dieux souffrent d'Alzheimer
C'est le barbu Ali Baba je fuck les CAC 40 voleurs
En attendant mon heure futur ex-pauvre avec des gorilles
Guerilla dans la jungle urbaine, une armée de flics qui reste collée aux grilles
J'en ai rien à foutre de mon pays, de tous les êtres humains qui sont en péril
Tous les soirs je verse du Dom Pérignon sur les pierres brulantes de Pompéi
Yo, je creuse mon trou
Dead already
Les étoiles me l'ont prédit, la mort ne fait pas crédit Biatch

J'baiserai l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
L'erreur est humaine
Déjà mort
La thune, la lumière au bout du tunnel
J'vais baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Égaré dans les ténèbres, mauvais élève
Déjà mort
Les anges descendent le long de mon adn
Je vais baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime
Baiser, baiser, baiser l'rap français jusqu'à c'qu'il m'aime

Les plus grands succès de L.O.A.S