Chansons Poches vides - Don Choa

Chanson manquante pour "Don Choa" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Poches vides"
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'avais les poches vides

J'avais les poches vides, et j'portais l'même survêt' (trous d'boulettes)
Et, aujourd'hui, quoi qu'il s'passe, j'suis sous beuh, sept sur sept
Soit tu touches le jackpot, soit t'accumules dette sur dette
Moi, j'attends ma chance comme l'essence attend l'allumette (brûler)
Tu dis c'est ton sang, ton frère, mais t'es prêt à la lui mettre
Toi, t'étais un fils de pute avant-même le jour qui t'a vu naître (putain d'traître)
Suffit de rien pour tuer un humain, il en faut peu
Mais, pour en faire un, il en faut deux et, si y'en a qu'un, il en vaut deux
À la guerre comme à la guerre, on va faire comme la bande à Baader
On va pas séquestrer les patrons, on va les pendre aux lampadaires
Tu voudrais voir l'atmosphère se détendre ? J'veux voir la classe ouvrière se défendre
L'oseille se dépense et le sang se répand, laisse-moi ignorer ceux qui m'ignorait quand...

J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's


J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'avais les poches vides

On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
On est scandaleux, scandaleux, scandaleux

J'avais les poches vides, et j'roulais en réserve (roule, roule, roule)
J'avais l'air d'un pauvre type égaré dans l'désert (en plein désert)
J'ère sans but, sans limite, sans espoir, sans repère (que dalle, que dalle)
Et je n'connais la valeur des choses que quand j'les perds (rien à foutre)
Personne ne sait comment j'vais faire mais tout l'monde peut sentir le vice
J'pourrais prendre tout c'qu'y'a sur Terre et toujours ressentir le vide
Beaucoup voudraient comprendre et ils cherchent ; pour le comprendre, faut le vivre
Quand j'ai vu le succès, j'l'ai laissé passer, j'étais trop feignant pour le suivre
On s'bat pour le fer, pour le cuivre, pour l'argent, l'or et les diamants
Ici, crise ou pas crise, on te brise pour le bif', les dents, les os, les ligaments
Tu piges plus rien, plus rien n'est comme avant, l'épée d'Damoclès est sur ta pomme d'Adam
On aime le bruit des pièces et l'odeur des craquants ; ça, c'est pour ceux qui m'aimaient déjà quand...

J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'portais l'même jean's
J'avais les poches vides, j'avais les poches vides

On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
On est scandaleux, scandaleux, scandaleux
Si l'argent n'fait pas l'bonheur, rendez-le

Les plus grands succès de Don Choa