Chansons Mille Raisons - Bazoo & Nordinomouk

Chanson manquante pour "Bazoo & Nordinomouk" ? Proposer les paroles
Proposer une correction des paroles de "Mille Raisons"
Je te rap que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, oui c'est gore
Je te raconte l'envers de l'envers de l'envers de l'envers du décor
On se justifie pas même si pour bicrav on a milles raisons
Pas de keu-zou, je fais que du vrai son
Pas de pourboire dans mes livraisons
Je te rac que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, oui c'est gore
Je te raconte l'envers de l'envers de l'envers de l'envers du décor
Ça commence par un balles-dix
Tu connais déjà la rengaine
Ça finis par une bastos à 4 jours de la trentaine

Je fais le son que mes gars kiffent
Ils se demandent « c'est qui ce taré ? »
Je suis comme un nombre négatif
Donne moi une somme et je disparais
C'est pas la vie, c'est la mort qui est sûre
Les toxicos en manque veulent me soutirer du tos-ma
C'est pas nos cœurs, c'est la drogue qui est pure
Je fais des nuits blanches pour me souvenir de mes cauchemars
Venu égratigner tout ces [?] qu'on encense


J'fume un gare-ci, mes ennemis sont convalescents
L'odeur de la piscine me rappelle mon enfance
L'odeur de la de-mer me rappelle mon adolescence
La lle-cai, la ppe-fra, le meus, l'argent
Pour se mettre bien faut se dépêcher sans s'faire serrer l'ami
T'as pas une tête à t'appeler Paul me dit Monsieur l'agent
J'ai fais du sale, tu prends des péchés juste en m'serrant la main
Vas-y fonce, tu vivras dans le regret si jamais tu te lance pas
Parlons de défonce, « les keufs savaient déjà tout » c'est l'excuse des lances-ba
Igo, mes valeurs ne sont pas les leurs
Petit je me baladais je volais des baladeurs
Donne ton adresse que je te hagar devant ton corner tout claqué qui fait 100 balles à l'heure
Toujours menotté dans la basse-cour
Je veux pas finir au niouf ou finir à l'asile
Je rap pour ceux qui ont trouvés l'amour
Et pour ceux qui s'font masser la bite en Asie
J'ai finis la chorba, j'ai finis le couscous, j'ai finis le mafé, finis les allocos
Je suis dur à coucher, je suis dur à lever, tes rappeurs sont mou comme la fin du Marocco
Big Baz, il faut miser sur l'étalon
Qui s'est peut-être reconnu après la mort comme Frantz Fanon
J'ai tellement graillé de bitume, j'ai l'estomac sur les talons
Tes rappeurs sont aussi vrais qu'une Mona Liza dans le salon
Le regard livide, les chicots noircis, la bouille amochée
Un zdeh dans la bouche, un schlass dans la poche, un œil dans le dos, les couilles accrochées
Je te dirai pas que le crime paie, je te dirai pas non plus qu'il paie pas
Prends ton bif à ta façon mais ne fait pas le tapin
De l'oseille j'en ai fais mais je suis toujours au point de départ
Je veux croquer la vie, recracher les soucis comme des pépins
On encule les keufs nous
On tape pas la feu-shnou
J'en fais un client fidèle si tu me présente peu-snoo
Tu t'es que t'es ma meuf toi ? Non mais de quoi ma queue s'mêle
Tu vas rien porter 9 mois, tu vas juste boiter deux semaines
Ils sont toujours, toujours, toujours, toujours, toujours fatigués avant moi
Elles sont toujours, toujours, toujours, toujours, toujours désapées avant moi
Fuck les pointeurs, fuck les R.Kelly
Paris XI, XX, big up au frère [?]
Ta mère est à iep, t'es en Mercedes
On sera jamais pareil, niquez vos mères : c'est dit
De Paname je peux te faire le guide du routard
On a grandit en marge de la France
Là où les pompiers arrivent en retard
Là où les schmits arrivent en avance
Si tu sais piloter tu peux monter sur le quad
Si t'as des cojones tu peux rentrer dans le squad
Bicrav à la jeunesse dorée qui se-dan le soir
C'est plus pour les toboggans qu'on est dans le square
Les schmits on les déteste
Leurs crimes couvert par l'IGS
Il y a que des mes-ar des pays de l'Est
Il y a que des bes-bar de fichés S
Ils se croient officiels parce qu'ils baisent des gos
Ils connaissent pas la street, tout le reste est faux
Ils voudront jamais s'tape, ils veulent rester beaux
Ils voudront jamais de feat, ils veulent rester fort
J'ai un clikos à faire au métro Charonne
Un peu comme Jamel Debbouze la vie n'est pas drôle
Tu peux y mêler tous les frères mais pas les daronnes
La Marseillaise on aime bien l'air mais pas les paroles
Ma tante croit que ça va changer avec Mélenchon
Mes sins-cou croient que ça va changer avec le FN
Moi j'ai déjà trop mangé, je connais la chanson
Donc je découpe un 100 G loin de la Tour Eiffel
Ton projet n'est qu'une rature, je calcul plus ces connards, je prends le magot et cassos
Mon projet c'est une peinture de Pablo Escobar signé Pablo Picasso
On cherche la paix mais on mène nos guerres
On fume la zeb et on perds nos repères
On fait les fous mais on aime nos mères
On fait des sous mais on cherche nos pères
Je suis Munich ou Leverküsen, tu fais du son pour les pucelles
Pendant que tu passe à la variet' je fais des mégas tueries
Va faire dodo car il est tard, l'amour est beau car il est rare
Quand tu ne parle que de ça tu le dénaturise
Si t'as gros boules et grands [?], les cheveux [?]
À part frérot Petitjean personne m'aidera dans ma quête
À la minute ou j'écris cette mesure un client m'appelle
Je réponds pas c'est la musique qui prends le pas dans ma tête

Je te rac' que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, oui c'est gore
Je te raconte l'envers de l'envers de l'envers de l'envers du décor
On se justifie pas même si pour bicrav on a milles raisons
Pas de keu-zou, je fais que du vrai son
Pas de pourboire dans mes livraisons
Je te rac que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, que l'enfer, oui c'est gore
Je te raconte l'envers de l'envers de l'envers de l'envers du décor
Ça commence par un balles-dix
Tu connais déjà la rengaine
Ça finis par une bastos à 4 jours de la trentaine

Les plus grands succès de Bazoo & Nordinomouk